En raison des fêtes de l'Aïd, les commandes seront livrées à partir du 2 juillet, mais les achats restent ouverts.

En raison des fêtes de l'Aïd, les commandes seront livrées à partir du 2 juillet, mais les achats restent ouverts.

    • Votre panier est vide.

Boutique

  • Maison

Noyer (Juglans regia L.)

A partir de 72MAD / TTC

50 cm
1 m
1.5 m
Clair
EspèceNomFamilleOrigineFloraisonCouleur fleursExposition
NoyerJuglans regia L.JuglandaceaeEurope du Sud-EstOui (discrètes)VertesEnsoleillée

Nous vous informons que les noyers ne fleurissent pas de manière visible comme les arbres à fleurs. Cependant, ils produisent de petites fleurs mâles et femelles séparées, qui sont pollinisées par le vent. Les fleurs mâles sont vertes et apparaissent sur des chatons, tandis que les fleurs femelles sont plus petites et se développent à la base des chatons.

Botanique

Le noyer (Juglans regia L.) est un arbre de la famille des Juglandacées, originaire d’Asie centrale. Il est largement cultivé dans le monde entier pour ses noix comestibles et son bois de qualité.

Voici quelques caractéristiques botaniques du noyer :

  • Taille : L’arbre peut atteindre jusqu’à 25 mètres de hauteur.
  • Feuilles : Les feuilles sont caduques, alternes, composées et imparipennées, c’est-à-dire qu’elles sont divisées en folioles. Chaque foliole est ovale-lancéolée et mesure environ 7 à 10 cm de long.
  • Fleurs : Les fleurs sont de petite taille, unisexuées, et apparaissent avant les feuilles au printemps. Les fleurs mâles sont groupées en chatons pendants, tandis que les fleurs femelles sont solitaires ou groupées par deux ou trois à l’aisselle des feuilles.
  • Fruits : Les fruits sont des noix globuleuses, contenant une graine comestible entourée d’une coque épaisse et ligneuse. Les noix mûrissent à l’automne et sont récoltées pour leur utilisation alimentaire.
  • Écorce : L’écorce est gris foncé, rugueuse et fissurée.

Le noyer est un arbre relativement rustique et facile à cultiver dans les climats tempérés. Il préfère un sol profond, bien drainé et riche en matière organique. Il nécessite une exposition ensoleillée pour produire des noix de qualité.

Plantation et culture

Pour planter et cultiver un noyer, il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

  1. Choisissez un emplacement ensoleillé avec un sol bien drainé et riche en matière organique.
  2. Creusez un trou de plantation deux fois plus large que la motte de l’arbre et de la même profondeur.
  3. Placez l’arbre dans le trou en vous assurant que le point de greffe (s’il y en a un) est au-dessus du sol.
  4. Comblez le trou avec un mélange de terreau et de terre de jardin, en tassant légèrement pour éliminer les poches d’air.
  5. Arrosez abondamment pour aider à établir les racines.
  6. Taillez l’arbre au besoin pour maintenir sa forme et sa vigueur.
  7. Fertilisez l’arbre chaque année avec un engrais équilibré pour maintenir une croissance saine et une production de noix abondante.
  8. Récoltez les noix à l’automne lorsque les coques commencent à se fendre.

Tableau récapitulatif des étapes de plantation et de culture d’un noyer :

ÉtapesPériodeActions
Choix de l’emplacementAvant la plantation– Choisir un emplacement ensoleillé avec un sol bien drainé.<br>- Éviter les sols humides et les zones de gel prolongé.
Préparation du solAutomne ou printemps– Labourer le sol sur une profondeur de 30 à 40 cm.<br>- Amender le sol avec du compost et du fumier bien décomposé.<br>- Ajouter de la chaux si le sol est trop acide.
PlantationNovembre à mars– Creuser un trou de 60 à 80 cm de profondeur et de 80 à 100 cm de largeur.<br>- Ajouter un tuteur solide et placer l’arbre au centre du trou.<br>- Remplir le trou avec un mélange de terre, de compost et de fumier.<br>- Tasser la terre et arroser abondamment.
TailleMars à avril– Supprimer les branches mortes ou malades.<br>- Éliminer les branches basses et les branches qui se croisent.<br>- Conserver une forme d’arbre ouverte pour favoriser la circulation de l’air.
EntretienPrintemps à automne– Arroser régulièrement pendant les périodes de sécheresse.<br>- Ajouter du compost et du fumier en surface chaque année.<br>- Pailler le sol pour maintenir une bonne humidité et limiter la croissance des mauvaises herbes.
RécolteSeptembre à novembre– Récolter les noix lorsque la bogue commence à se fendre et que les noix sont bien formées.<br>- Secouer l’arbre pour faire tomber les noix.<br>- Stocker les noix dans un endroit sec et frais.

Le noyer préfère un sol bien drainé et riche en nutriments. La plantation peut être effectuée en automne ou au printemps. Il est important de ne pas planter les arbres trop près les uns des autres pour éviter la concurrence pour les nutriments. Le noyer nécessite un arrosage régulier, surtout pendant les périodes sèches. La taille doit être effectuée selon les besoins de la plante, en élaguant régulièrement les branches pour favoriser la croissance des fruits. L’application d’engrais organique peut être bénéfique pour la croissance de la plante.

Questions fréquentes

Combien de temps faut-il pour qu’un noyer commence à produire des noix ?

Il faut généralement environ 5 à 7 ans pour qu’un noyer commence à produire des noix. Cependant, la période de production peut varier en fonction de la variété de noyer et des conditions de culture.

Comment savoir si un noyer a besoin d’eau ?

Pour savoir si un noyer a besoin d’eau, il est recommandé de vérifier régulièrement l’humidité du sol en le touchant avec votre doigt. Si le sol est sec sur environ 5 cm de profondeur, il est temps d’arroser la plante. Il est important de ne pas trop arroser la plante, car cela peut entraîner une pourriture des racines et endommager la santé de la plante.

Quand doit-on tailler un noyer ?

La taille du noyer doit être effectuée en hiver, pendant la période de dormance de l’arbre. Cela permet d’éliminer les branches mortes et d’aérer l’arbre pour favoriser la production de fruits. Il est important de ne pas tailler l’arbre trop sévèrement, car cela peut endommager sa santé et sa capacité à produire des noix.

Comment prévenir les maladies et les ravageurs du noyer ?

La prévention des maladies et des ravageurs du noyer peut être effectuée en suivant quelques mesures de base. Il est recommandé de maintenir une bonne hygiène de la culture en enlevant les feuilles et les branches mortes, en nettoyant les outils de jardinage et en évitant les blessures à la plante. Il est également recommandé de surveiller régulièrement l’arbre pour détecter toute présence de maladies ou de ravageurs, tels que la tavelure du noyer ou le charançon du noyer, et d’appliquer des traitements appropriés si nécessaire. L’utilisation d’engrais organiques et de produits de soins de qualité peut également aider à renforcer la santé du noyer et à prévenir les maladies et les ravageurs.

Où poussent les noyers communs ?

Le noyer commun est originaire d’Eurasie et pousse principalement dans les régions tempérées d’Europe, d’Asie occidentale et du Caucase.

Quelles conditions de sol et d’exposition sont nécessaires pour un noyer commun ?

Le noyer commun préfère un sol profond, fertile, bien drainé et légèrement acide à neutre (pH 6,0-7,0). Il a besoin d’une exposition ensoleillée à mi-ombragée pour une bonne croissance et fructification.

Quand planter un noyer commun ?

La plantation d’un noyer commun se fait généralement à l’automne ou au début du printemps, pendant la période de dormance de l’arbre.

Comment tailler un noyer commun ?

La taille d’un noyer commun doit être limitée, car l’arbre est susceptible aux infections. La taille doit se faire en hiver ou au début du printemps pour éliminer les branches mortes, malades, faibles ou qui se croisent.

Quelles sont les principales maladies et parasites qui affectent les noyers communs ?

Les noyers communs peuvent être affectés par diverses maladies et parasites, tels que la maladie du tronc noir, l’oïdium, la rouille et les insectes comme les pucerons, les cochenilles et les charançons.

Combien de temps faut-il à un noyer commun pour produire des noix ?

Un noyer commun commence généralement à produire des noix 5 à 7 ans après la plantation. La production de fruits dépend de plusieurs facteurs, tels que la variété, les conditions de croissance et les soins apportés à l’arbre.

Comment multiplier un noyer commun ?

Les noyers communs peuvent être multipliés par semis ou greffage. Le semis consiste à planter des noix fraîches prélevées sur un arbre mûr, tandis que le greffage est un processus plus complexe qui permet de propager des cultivars spécifiques.

Les noyers communs sont-ils auto-fertiles ?

Les noyers communs sont généralement auto-fertiles, ce qui signifie qu’ils peuvent produire des noix sans nécessiter la pollinisation croisée avec un autre noyer. Cependant, la présence d’autres noyers à proximité peut améliorer la fructification.

Comment récolter et conserver les noix de noyer commun ?

La récolte des noix de noyer commun se fait généralement à l’automne, lorsque les coques vertes qui entourent les noix commencent à se fendre. Les noix doivent être séchées à l’air libre pendant quelques semaines avant d’être conservées dans un endroit frais et sec.

Quelles sont les principales utilisations des noix de noyer commun et du bois de noyer ?

Les noix de noyer commun sont consommées fraîches ou séchées et utilisées dans diverses recettes culinaires. L’huile de noix est également extraite des noix et utilisée en cuisine et en cosmétique. Le bois de noyer est très apprécié pour sa beauté, sa résistance et sa durabilité. Il est utilisé dans la fabrication de meubles, la menuiserie, la marqueterie et la production de parquet.

Hauteur

50 cm, 1 m, 1.5 m