Livraison gratuite à partir de 900 MAD

    • Votre panier est vide.

Boutique

  • Maison

Amandier (prunus dulcis)

A partir de 72MAD / TTC

Clair
Clair
Espèce – NomFamilleOrigineFloraisonCouleur fleursExposition
Amandier (Prunus dulcis)RosacéesAsie centraleFévrier-MarsRose-BlancheEnsoleillée

Botanique

Espèce – Nom : Amandier (prunus dulcis)

Famille : Rosacées

Origine : Asie centrale

Port : Arbre à feuillage caduc

Hauteur : Jusqu’à 8 mètres de haut

Feuilles : Feuilles lancéolées vert foncé, de 8 à 13 cm de long, légèrement dentelées sur les bords

Floraison : Fin d’hiver / début de printemps (février à avril)

Couleur fleurs : Blanche / Rosée, avec un léger parfum

Fructification : Amandes à coque dure, de forme allongée et de couleur brune, récoltées en automne

Exposition : Ensoleillée

Sol : Bien drainé, riche en nutriments et légèrement acide

Température : Supporte des températures allant jusqu’à -15°C

Besoins en eau : Modérés, mais réguliers pendant la période de fructification.

L’amandier est un arbre fruitier appartenant à la famille des Rosacées et originaire d’Asie centrale et occidentale, probablement d’Iran et d’Afghanistan. Il est cultivé depuis l’Antiquité pour ses fruits, les amandes, qui sont consommées telles quelles ou transformées en huile ou en pâte d’amandes.

L’amandier fleurit à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avec des fleurs blanches à roses pâles qui apparaissent avant l’apparition des feuilles. Il est généralement cultivé dans des régions ensoleillées à mi-ombragées et peut atteindre une hauteur de 5 à 12 mètres.

L’amandier est cultivé dans de nombreux pays, notamment dans le bassin méditerranéen, en Californie, en Australie et au Maroc, où il est particulièrement apprécié pour ses fruits de qualité supérieure.

Il est également utilisé pour son bois, qui est dur et résistant et peut être utilisé dans la construction de meubles et d’instruments de musique.

Planter et cultiver

Pour planter et cultiver un amandier, voici quelques informations supplémentaires :

  1. Emplacement : L’amandier nécessite une exposition ensoleillée et chaude. Il est préférable de le planter dans un endroit abrité des vents froids.
  2. Sol : L’amandier pousse dans un sol bien drainé, profond et fertile. Il supporte les sols calcaires, mais craint les sols trop acides.
  3. Plantation : La meilleure période pour planter un amandier est en automne ou au début du printemps. Il est conseillé de creuser un trou de 60 cm de profondeur et de 80 cm de largeur, de combler le fond avec du compost et de la terre, puis de placer l’amandier en veillant à ce que le point de greffe soit à environ 5 cm au-dessus du sol.
  4. Arrosage : L’amandier doit être arrosé régulièrement les deux premières années après la plantation pour favoriser sa croissance et son enracinement. Ensuite, il doit être arrosé seulement en cas de sécheresse prolongée.
  5. Taille : Il est conseillé de tailler l’amandier pendant l’hiver pour favoriser sa fructification et sa croissance. La taille de formation est recommandée pour les jeunes plants, tandis que la taille d’entretien est nécessaire pour les arbres plus âgés.
  6. Fertilisation : L’amandier a besoin d’un apport régulier en engrais pour bien se développer et produire des amandes de qualité. Il est recommandé d’apporter de l’engrais organique en automne et de l’engrais minéral en fin d’hiver.
  7. Maladies et ravageurs : L’amandier peut être sujet à différentes maladies et ravageurs, tels que la moniliose, la cloque, les pucerons et les acariens. Il est important de surveiller régulièrement l’état de l’arbre et de traiter rapidement en cas de symptômes.

Notez que les amandiers ont besoin d’une période de froid hivernal pour produire des fleurs et des fruits, il est donc préférable de les planter dans les régions avec des hivers froids.

Récapitulatif des étapes pour planter et cultiver un amandier :

ÉtapesMoisDescription
Préparation du solMars-AvrilChoisissez un emplacement ensoleillé et bien drainé pour votre amandier. Labourer et bêcher le sol en profondeur pour l’ameublir et y incorporer du compost.
PlantationNovembre-DécembreCreusez un trou deux fois plus large et profond que la motte de l’amandier. Placez la motte dans le trou en veillant à ce que le collet de la plante soit au niveau du sol. Comblez le trou avec un mélange de terre et de compost. Tassez le sol et arrosez abondamment.
TailleFévrier-MarsEffectuez une taille de formation la première année en raccourcissant toutes les branches à 2 ou 3 yeux. Ensuite, effectuez chaque année une taille de fructification en supprimant les branches qui ont déjà porté des fruits et les branches qui se croisent ou qui sont mal orientées.
FertilisationMars-Avril et Juin-JuilletApportez du compost ou un engrais organique en mars-avril et de l’engrais azoté en juin-juillet.
IrrigationÉtéL’amandier a besoin d’une irrigation régulière en été. Arrosez profondément une à deux fois par semaine.
RécolteAoût-SeptembreRécoltez les amandes lorsque les coques commencent à se fissurer.

Note : Les périodes indiquées sont des périodes approximatives et peuvent varier en fonction des conditions climatiques et de la région.

Comment savoir si un amandier est malade ?

Plusieurs signes peuvent indiquer qu’un amandier est malade, tels que :

  • Les feuilles présentent des taches ou des déformations.
  • Les feuilles jaunissent ou tombent prématurément.
  • Les branches sont mortes ou décolorées.
  • Les fruits présentent des symptômes tels que des taches ou des pourritures.

Si vous remarquez ces symptômes sur votre amandier, il est conseillé de consulter un professionnel pour déterminer la cause de la maladie et la traiter.

Quelques questions fréquentes

Comment fertiliser un amandier ?

L’amandier a besoin de nutriments pour pousser sainement et produire des fruits. La fertilisation peut être réalisée avec des engrais naturels tels que du compost ou du fumier, ou avec des engrais chimiques spécialement formulés pour les arbres fruitiers. Il est recommandé de fertiliser l’amandier une à deux fois par an, au début du printemps et/ou à la fin de l’été.

Comment tailler un amandier ?

La taille de l’amandier est importante pour favoriser la croissance des branches et la production de fruits. Elle peut être effectuée à la fin de l’hiver, avant la floraison. Les branches mortes, malades ou qui se croisent doivent être coupées, et les branches restantes doivent être éclaircies pour favoriser l’aération et la pénétration de la lumière.

Comment traiter les maladies de l’amandier ?

Les maladies de l’amandier peuvent être traitées de différentes manières, en fonction de la cause de la maladie. Il est important de consulter un professionnel pour déterminer la cause de la maladie et le traitement approprié. Certains traitements courants incluent l’utilisation de pesticides naturels ou chimiques, la taille des branches malades ou mortes, ou la modification des pratiques culturales pour prévenir la propagation de la maladie.

À quelle fréquence doit-on arroser un amandier ?

La fréquence d’arrosage d’un amandier dépend de plusieurs facteurs tels que le type de sol, le climat et la taille de l’arbre. En général, il est recommandé d’arroser l’amandier une fois par semaine pendant les mois d’été, et moins fréquemment pendant les mois plus frais. Il est important de ne pas trop arroser l’amandier, car cela peut causer des maladies et des pourritures des racines.

Hauteur

1 m, 1.5 m, 2 m, 2.5 m, 3 m

Circonférence

10 cm, 12 cm, 14 cm, 5 cm, 7 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Amandier (prunus dulcis)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *