Livraison gratuite à partir de 900 MAD

    • Votre panier est vide.

Boutique

  • Maison

Anacardier (noix de cajou)

A partir de 72MAD / TTC

Clair
Espèce – NomFamilleOrigineFloraisonCouleur fleursExposition
Anacardier (noix de cajou)AnacardiacéesAmérique du SudPrintempsJaune-Rose-VerteEnsoleillée

Botanique

L’Anacardier, également connu sous le nom de noix de cajou, est un arbre fruitier tropical appartenant à la famille des Anacardiacées. Voici quelques informations botaniques sur l’Anacardier :

  • Espèce : Anacardium occidentale
  • Taille : de 4 à 14 mètres de hauteur
  • Feuillage : persistant
  • Floraison : de janvier à avril
  • Fruit : noix de cajou
  • Origine : Amérique du Sud
  • Exposition : ensoleillée
  • Sol : bien drainé
  • Rusticité : non rustique (minimale de 5°C)

L’Anacardier est cultivé pour sa noix de cajou, mais également pour ses fruits et ses feuilles qui sont utilisés dans la médecine traditionnelle pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

Planter et cultiver

  1. Choix de l’emplacement : L’anacardier a besoin d’un climat chaud et humide avec une exposition ensoleillée. Il est important de choisir un emplacement bien ensoleillé, protégé du vent et avec un sol bien drainé.
  2. Préparation du sol : Le sol doit être bien travaillé et amendé avec de la matière organique pour améliorer la qualité du sol et assurer un bon drainage.
  3. Plantation : La plantation doit être effectuée pendant la saison des pluies. Creusez un trou deux fois plus grand que la taille de la motte et placez la plante en position verticale en la recouvrant de terre. Tassez bien la terre autour de la plante et arrosez copieusement.
  4. Arrosage : L’anacardier a besoin d’un arrosage régulier pour les premières années de sa croissance. Il est important de maintenir le sol humide, mais pas détrempé.
  5. Taille : La taille des branches mortes ou malades doit être effectuée régulièrement pour assurer une bonne croissance de l’arbre.
  6. Fertilisation : L’anacardier a besoin d’une fertilisation régulière avec des engrais organiques pour maintenir une croissance saine et une bonne production de fruits.

Tableau récapitulatif :

ÉtapePériodeActions
Choix de l’emplacementAvant la plantationChoisir un emplacement ensoleillé, protégé du vent et avec un sol bien drainé
Préparation du solAvant la plantationTravailler le sol et l’amender avec de la matière organique
PlantationSaison des pluiesCreuser un trou deux fois plus grand que la motte, planter la plante en position verticale, tasser la terre et arroser copieusement
ArrosageLes premières années de croissanceMaintenir le sol humide, mais pas détrempé
TailleRégulièrementÉlaguer les branches mortes ou malades
FertilisationRégulièrementUtiliser des engrais organiques pour maintenir une croissance saine et une bonne production de fruits

Note: Les périodes peuvent varier en fonction du climat et des conditions locales.

Questions frequente

Voici quelques questions fréquemment posées sur l’anacardier (Anacardium occidentale), l’arbre à noix de cajou :

Où pousse l’anacardier ?

L’anacardier est originaire du Brésil et pousse principalement dans les régions tropicales et subtropicales. Il est cultivé commercialement en Afrique, en Inde, au Vietnam et dans d’autres pays pour la production de noix de cajou.

Quelles conditions de sol et d’exposition sont nécessaires pour un anacardier ?

Les anacardiers préfèrent un sol bien drainé, léger et légèrement acide (pH 5-6,5). Ils peuvent tolérer des sols sableux, limoneux ou argileux. Les anacardiers ont besoin d’une exposition ensoleillée et d’un climat chaud pour une bonne croissance et fructification.

Quand et comment planter un anacardier ?

La plantation des anacardiers se fait généralement au début de la saison des pluies, lorsque le sol est humide. Les jeunes plants sont plantés dans des trous de plantation d’environ 60 cm de profondeur et d’un mètre de largeur, espacés d’environ 8 à 10 mètres les uns des autres.

Comment tailler un anacardier ?

La taille des anacardiers n’est généralement pas nécessaire, sauf pour éliminer les branches mortes, malades ou faibles, et pour favoriser une bonne circulation de l’air et une meilleure exposition à la lumière. La taille doit être effectuée avec soin, car la sève de l’anacardier peut être irritante pour la peau.

Quand récolter les noix de cajou ?

La récolte des noix de cajou se fait généralement entre février et juin, selon la région et les conditions climatiques. Les noix de cajou sont mûres lorsqu’elles tombent au sol ou lorsque le pédoncule (faux fruit) change de couleur et devient tendre.

Comment protéger un anacardier des maladies et des parasites ?

Pour protéger un anacardier des maladies et des parasites, inspectez régulièrement l’arbre et retirez les parties malades ou infestées. Utilisez des traitements fongicides ou insecticides si nécessaire. La prévention est également importante : veillez à la propreté autour de l’arbre et à une bonne circulation de l’air.

Combien de temps faut-il à un anacardier pour produire des noix de cajou ?

Un anacardier commence généralement à produire des noix de cajou 3 à 4 ans après la plantation. La production de fruits dépend de plusieurs facteurs, tels que la variété, les conditions de croissance et les soins apportés à l’arbre.

Comment multiplier un anacardier ?

Les anacardiers peuvent être multipliés par semis, bouturage ou greffage. Le semis est la méthode la plus courante, consistant à planter des graines fraîches prélevées sur un arbre mûr. Le bouturage et le greffage sont également possibles, mais moins fréquemment utilisés, car ils sont plus complexes et moins efficaces que le semis.

Les anacardiers sont-ils auto-fertiles ?

Les anacardiers sont généralement auto-fertiles, ce qui signifie qu’ils peuvent produire des noix de cajou sans nécessiter la pollinisation croisée avec un autre anacardier. Cependant, la présence d’autres anacardiers à proximité peut améliorer la fructification.

Comment conserver et déguster les noix de cajou ?

Les noix de cajou doivent être séparées du pédoncule et séchées avant d’être consommées. Le processus de décorticage est complexe et nécessite généralement un traitement thermique pour éliminer les résidus toxiques de la coquille. Les noix de cajou séchées et décortiquées peuvent être conservées dans un récipient hermétique dans un endroit frais et sec pendant plusieurs mois. Elles peuvent être dégustées telles quelles, grillées, salées ou incorporées dans diverses recettes culinaires.

Hauteur

40 cm, 1 m

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Anacardier (noix de cajou)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *